Chaussures de volley

#BOOTSMERCATO : Earvin Ngapeth de retour en running

Publié le 13/11/2019 Mis à jour le 14/11/2019

Samedi dernier se jouait la finale de la Super Coupe de Russie opposant le Zenit-Kazan d'Earvin Ngapeth au club de Kemerovo. Malgré la défaite, le français a réalisé un très gros match. Et nous avons remarqué qu'il avait "encore" changé de chaussures.

C’est un début de saison en demi-teinte pour le Zenit-Kazan. Actuellement 9ème du championnat russe, l’équipe d’Earvin Ngapeth s’est inclinée ce weekend 3-1 contre Kemerovo en finale de Super Coupe de Russie. Malgré les très belles prestations de ses deux stars étrangères (Sokolov et Ngapeth), le Zenit n’a pas réussi à remporter cette compétition dont il était maître depuis 2015.bootsmercato-earvin-ngapeth-chaussures-running-adidas-alphabounce-parley-4

Nous suivons de très près le club russe et surtout sa pépite française. Nous vous parlions récemment du changement d’équipementier du Zenit-Kazan qui est passé chez Mizuno cette saison. Earvin Ngapeth, lui, reste fidèle à adidas même si il adore le changement. Nous l’avions vu en septembre avec des adidas Dame 5 durant l’Euro de volley en France. Il a ensuite repris les adidas Crazyflight pour le début de saison en Russie. Mais ce weekend il évoluait avec un modèle qu’on a pas l’habitude de voir sur les parquets. Et ce n’est ni dans la gamme volley ni dans la gamme basket d’adidas que nous avons retrouvé cette chaussure mais bien dans la gamme running. Ce n’est pas la première fois que « Magic » évolue sur les terrains avec des chaussures de course. Lors du Championnat du Monde 2018, il portait des adidas Supernova.bootsmercato-earvin-ngapeth-chaussures-running-adidas-alphabounce-parley-1

NGAPETH EN ADIDAS ALPHABOUNCE+ RUN PARLEY

Comme on vous l’expliquait dans l’article sur les Supernova, les chaussures de running ne sont pas forcément conseillées pour la pratique du volley. L’amorti et l’adhérence vont être différents. Mais Earvin doit apprécier la légèreté et le confort des modèles running. Dans le cas des Alphabounce+ Run, l’avant pied est plus large et offre donc un bon maintien. De plus l’amorti Bounce+ d’adidas a plutôt bonne réputation.

UNE VERSION ECOLOGIQUE

Earvin Ngapeth a choisi les adidas Aplhabounce+ Run dans leur version Parley. Cette technologie, propre à adidas, en partenariat avec l’association Parley for the Ocean, permet de créer des chaussures à partir de déchets plastiques collectés dans les océans ou sur les littoraux. Nous vous en parlions plus en détails dans notre article sur les adidas Crazyflight x Parley. La marque allemande s’intéresse de plus en plus à l’écologie et prévoie de sortir pour 2021 une chaussure de running 100% recyclable. On espère que cette technologie sera développée dans les autres sports et notamment dans le volley.bootsmercato-earvin-ngapeth-chaussures-running-adidas-alphabounce-parley-5

Et si vous aimez le running, on vous conseille fortement d’aller faire un tour sur le site de nos collègues www.runpack.fr. Vous y retrouverez toute l’actualité des équipements de running.

(Crédits photos : Roman Kručinin)

 

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok